Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 22:02

...

Un pti message pour actualiser et virer les pubs (c'est vraiment lourd) mais bon, y'a de la fréquentation donc des sujets intéressants !!

 

Bonne lecture !

Published by olila - dans olila
commenter cet article
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 22:28

2013-12-28 22.08.28

 

Mon support n'est pas pour une Gopro mais une AEE PNJ SD21

 

Dans le pack simple, à part des patch adhésifs il y a rien pour fixer la camera.

 

Donc en fouillant sur le net et en fouillant dans le garage, j'ai trouvé :

 

Une pince

Une plaque en plastique assez rigide

Quelques vis et un peu d'huile de coude

 

2013-12-27-09.26.22.jpg

 

 

Quelques coups de perceuse pour faire 2 encoches dans la pince (finition avec une petite lime)

 

2013-12-27 09.26.40

 

La plaque se decoupe au cutter, j'ai fait des bandes de 15mm de large.

 

2013-12-27 09.27.10

2013-12-27 09.30.17

J'ai dabord tenté de les coller à la cyano, mais bizarrement ça ne tenait pas sur le plastique (???)

 

Donc j'ai assemblé par vissage.

 

2013-12-28 21.59.16

 

 

Pour le coté à 3 fentes, j'ai du le poncer un peu pour qu'il rentre dans le support d'origine.

Les bords ont été arrondie avec une dremel (avec le petit cylindre avec du papier à poncer)

 

2013-12-28 22.05.37

 

2013-12-28 22.05.47

 

Attention, tout de même, car le fait de percer la pince la fragilise. Et il vaut mieux utiliser la pince pour serrer un tube de petit diametre.

 

Enfin, ça dependra du type de pince que vous utilisez.

 

2013-12-28 22.07.05

 

La rallonge, peuêtre utiliser avec d'autre type de support !

Published by olila - dans Mécanique
commenter cet article
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 10:20

Merci pour vos commentaires sur la réparation du motorola DEFY, je suis content que mon blog soit utile !

Published by olila - dans olila
commenter cet article
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 21:43

Commençons par ne pas remercier le SAV ORANGE ni le SAV MOTOROLA (ça c'est fait)

 

Le premier n'est bon qu'a vous vendre des nouveaux produits.

Il est clair qu'il est beaucoup plus simple de perdre des clients que de les garder...

Le deuxième se fout complement que le problème de ce téléphone provient plus d'un problème de conception que d'un dysfonctionnement.

 

Une chose est clair, le fait d'avoir écumé le Net pour trouver une solution à mon problème ne m'incitera pas à racheter un MOTOROLA.

 

Alors revenons au sujet !

 

Depuis 3 semaines, j'étais obligé d'utiliser le mode Haut-parleur pour pouvoir entendre mon correspondant.

Donc comme je le disais, apres avoir recherché un peu sur le net, le syndrome du HP de conversation HS semble être une piste intéressante.

 

Ok, mais faut trouver la pièce de rechange et apres la remplacer....

 

Google est bien fait et rapidement j'ai trouvé ce site : piece-mobile.com =>  link (site français)

Après avoir regardé les vidéo et fait un premier demontage de mon appareil, je commande la pièce incriminé.

 

11€ frais de port inclu, commandé le dimanche, reçu le mercredi. Super rapide !

 

Si vous avez le même problème voici la démarche (il y a une video sur youtbe piur demonter vore Defy, mais ça manque un peu de précision)

 

 

Prenez votre MOTOROLA DEFY

 

 

PC120121

 

PC120122

 

Avec un tourne vis TORX de 5 (appeler aussi T5) il faut dévisser les 7 vis extérieurs. Il est possible d'en acheter un sur le site de piece d'étaché ou alors en magasin de bricolage (tourne vis de précision)

 

PC120123

 

Evidement, il faut éteindre l'appareil, retirer la batterie et la carte SIM (pas besoin de retirer la carte mémoire)

 

PC120126

 

Il reste 2 vis (vis chromé à droite en haut et en bas sur la photo ci-dessus)

 

Avec vos ongles ou une lame en plastique, il faut declipser la coque arrière.

Attention, le bouton de volume et celui de verrouillage vont tomber.

La partie la plus délicate, c'est au niveau du connecteur mini-usb (au remontage, il faudra aussi l'emboiter en premier)

 

PC120127

 

Je vous conseil d'avoir un petit bol pour mettre les petites pièces (9 vis / 2 bouton et 2 entretoises jaunes)

 

PC120129

 

Sans forcer, avec votre ongle il faut declipser les nappes qui sont relié à l'écran tactile.

Une premiere au bout de mon doit (photo du haut) et la deuxieme (photo du bas)

 

PC120130

 

Vous allez pouvoir maintenant séparer la partie électronique de l'ecran. Attention de ne pas perdre les 2 petits anneaux en plastique jaune.

 

PC120131

 

Repousser déliquatement les nappes pour sortir la carte électronique.

 

PC120132

 

Et voici le coupable

 

Le HP est collé dans un logement en plastique. Avec un tourns vis plat tres fin, j'ai réussi à doucement faire levier et à la decoller.

Une espèce de patte collante est au font du logement. Il ne faut pas l'abimer, car elle vous servira pour recoller le nouveau HP.

 

PC120134

 

PC120135

 

J'ai pas fait trop attention au démontage, mais il semble qu'il n'y ait pas de sens pour monter le nouveau haut-parleur.

Au pire, vous serez bon , pour refaire la manip une deuxième fois

 

Prenez votre temps pour tout remonter en oubliant rien. Pour remettre les nappes, il faut juste les présenter devant leur connecteur et appuyer avec le doigt

 

La phase la plus penible est lorqu'il faut ré-encliqueter la coque arrière. Les 2 boutons ont la facheuse tendance à se faire la malle.

Conseil, mettez le téléphone sur la tranche, décoller légerement la carte électronique (il y a un peu de jeu lorsque les nappes sont rebranchée et glisser la coque arrière au niveau de la prise mini-usb.

 

Une fois terminer, rallumer votre téléphonne et appeler votre répondeur ! Si tout va bien, vous entendrez la douce voix robotisée de votre messagerie vocale !!

 

Bon courage !

Published by olila - dans My life
commenter cet article
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 15:46

Profitant de ma dernière semaine de vacance, j'ai suivi un copain sur la base nautique de St Viaud (44)

Depuis le 11 août 2012, un téléski nautique y est ouvert !

 

Un télé-quoi ? Le téléski nautique est l'adaptation d'un tire-fesse montagnard sur un plan d'eau.

Au lieu dêtre tracté derrière un bateau, les palonniers sont accrochés à un cable qui fait le tour de l'etang.

Ca résoud le problème du permis bâteau / du bâteau / et de la conso d'essence de ce dernier.

 

Pour ma séance d'initiation, j'ai pris le forfait 1h (20€, location de la planche incluse)

 

Après un breefing de la part du staff, je commence en Knee-board.

On se positionne à genou. pour les premiers départ, c'est plus stable que debout.

 

P1010063

 

Il faut se mettre en position à genou, avec les coudes posés sur le devant de la planche (plus bas que sur la photo)

 

Et quand le crochet accroche le palonnier, on se fait expédier sur le plan d'eau. La traction permet de glisser tout en restant stable.

 

Plus on se releve, plus la planche est instable et tape sur les clapots. Donc il faut alterner (buste en avant, buste en arrière)

 

P1010062 1

 

Lors du premier tour, je me suis laissé entrainer, sans vraiment maitriser mes trajectoires.

Loirs du deuxième essai, j'ai vite compris qu'en inclinant le palonnier à gauche on allait à gauche et inversement vers la droite.  Cela s'accentue en utilisant aussi le bassin.

 

Il y a 5 poulies répartient sur le parcours.

Pour passer les poulies 1, 2 et 3 il faut passer entre les boués rouges (il y a des "portes" fait avec 2 bouées rouges) Par contre, pour les poulies 4 et 5, il faut être encore plus à l'extérieur et passer quasiment derrière les bouées.

 

7x8cd-vue sketch2

 

P1010069

 

En postion à genou, j'ai réussi à faire le tour complet. Je suis donc passé au chose sérieuse en prenant un Wakeboard.

 

P1010077

 

En plus d'être debout, il y a aussi le mode Régular/Goofy (pied gauche devant ou pied droit devant)

 

Il y a la possibilité de partir assis depuis un ban ou debout depuis le moquette synthétique (voir photo n°1)

 

285558 359853934096581 2045675725 n

 

Pour ne pas se retamer la figure dans les premiers mètre, il faut bien mettre son poid sur la jambe arrière.

Ne vous inquiétez pas, 1 débutant sur 2 se fait éjecter dans les 4 premier mètre. Cela à pour avantage de pas être trop loin pour rejoindre la berge.

 

En cas de chute au cours du parcours, il faut nager jusqu'à la rive et rentrer à pied.

 

Même en tombant à la poulie 4, cela ne prends que 5/6min pour revenir au ponton de départ.

 

P1010059

Position Régular (pied gauche devant) Pour le depart la planche est orienté dans le sens de rotation du câble.

 

400419 359855954096379 143802108 nPosition Goofy (pied droit devant) Pour le départ il faut orienter la planche légerment vers la droite.

Ne vous inquiéter, pas lors du depart vous aller virer en faisant un virage vers la gauche.

 

Sur le Wakeboard, je n'ai réussi à passer que les 2 premières poulies. Je n'ai pas vraiment compris comment gerer les trajectoires pour garder le câble tendu.  

A chaque passage de poulie, câble se déttant (si on a pas pris une trajectorie assez large) à ce moment 2 choix s'impose : Lacher ou se faire allonger les bras de 5cm et prier pour rester debout) 

 

L'eau du lac est bonne, et avec un top lycra je n'ai pas du tout eu froid. En même temps il faisait plus de 25°C.

 

Niveau condition physique : ça tire pas mal sur les bras, mais après 1h, je n'ai aps vraiment de courbature.

Mes bars sont lourds et je sens bien qu'ils sont fatigué mais ça va.

 

376966 359856044096370 1465373512 n

 

Ca faisait des année que je bavais sur les video de Wake, l'initiation est accessible à tous (même au enfant à partir de 9ans) Reste à y retourne pour me perfectionner et passer les 5 poulies. Et tourner en rond pendant des heures !!  

 

Come as you RIDE

 

L'équipe de TNS44 Cliquer ICI pour acceder à leur site est sympatique et les infrastructures sont parfaite (vestiaires et douches à disposition)

Pour le moment il manque tout de même les casiers pour laisser ses affaires en sécurité. 

 

Des tremplins et autres modules sont installés sur le plan d'eau, donc un fois le niveau atteind, vous pouvez attaquer les tricks !!

 

P1010104

Published by olila - dans My life
commenter cet article
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 07:40

Je commence tout d'abord par remercier la nouvelle concession Aprilia / Moto Guzzi / Ducati / Piaggo et Vespa de Nantes.

 

Si vous la cherchez, il faudra prendre le périphérique Sud et sortir à la Porte des Sorinières.

En suivant la direction des Sorinières, vous pouvez pas manquer le bâtiment tout neuf.

 

Le vendeur super sympa, qui n'a pas rechigné à me faire essayer le Tuono V4. Sachant que j'étais rentré dans le magasin uniquement pour cela. Enfin pas que, j'en ai profité pour admirer les belles italiennes que j'aime tant.

 

Donc c'est parti pour l'essai de l'Aprilia Tuono V4

 

2012-08-29 16-29-50 992

 

Je dois dire, qu'esthétiquement elle m'a tapé dans l'oeil.

Contrairement à la version précédente (bi-cylindre) la tête de fourche est superbement integré. Des écopes viennent faire la liaison entre les feux et le radiateur, je trouve ça superbe.

 

2012-08-29 16-31-04 741

 

Le gros bras oscillant en alu annonce tout de suite qu'il est  là pour supporter la cavalerie. Et la coque arrière fine augmente encore l'impression d'agressivité.

 

La moto est bardé d'électronique, mais je ne m'en suis pas occupé (trop de bouton, et le vendeur avait pas le temps de me faire un cours ) Il m'a mis la position T => Track (piste) c'est à dire "Gros Gaz en perspective"

Evidement, il s'agit d'un modèle bridé à 100ch

 

Caractéristiques Aprilia Tuono V4 R

  • Moteur V4 65° de 167 chevaux
  • Version APRC
  • Réservoir de 17 Litres
  • Système de freinage Brembo à étriers radiaux et disques flottants de 320 mm (220 mm à l’arrière),
  • Jantes en aluminium
  • Fourche inversée Sachs traitée au nitrure de Titane
  • Amortisseur arrière Sachs avec réservoir d’azote séparé « Piggy Back » et ressort réglable en pré-charge, en compression, en détente et en longueur pour modifier l’assiette de conduite, ou pour accueillir un éventuel passager.
  • Poids : 179 kg

 

Je suis pas très grand (1m73) et malgré une hauteur de selle assez haute pour un roadster, je touche bien par terre des 2 cotés.

 

Aller, on arrête de discuter, le moteur est chaud, le casque est sur la tête, GO

 

Je décide de commencer par prendre le Périph (90km/h) puis le debut de l'autoroute (110km/h)

La position bien droit, les bars eccarté donne plus envie d'ouvrir en grand la poignée, que de regarder le paysage.

A 90km/h, la prise au vent est acceptable, mais des 110km/h, on attaque la séance de musculation des muscles cervicaux. Du premier regarde je m'endoutais, le Tuono V4 n'est pas fait pour les grands trajets autoroutier.

 

Par contre, son moteur ne demande que cela

 

En 6 à 110 (il y a un indicateur de rapport sur le tableau de bord) le moulin ronronne à 4000tr/min

Ok, si c'est comme ça je tombe 3 rapports => 8000tr à 110, le moteur est juste au dessus de la plage de "coup de pied au cul" et réagit à la moindre rotation de la poignée.

 

2012-08-29 16-30-03 816

 

Le compte tour fausse la donne, car il est gradué jusqu'à 15 000tr et il ne prend pas plus de 12 000tr

 

Je sors de la 2x2 voies pour attaquer les petites routes. Grosse déception, en coupant les gaz !

Il n'y a PAS de frein moteur ! C'est assez logique vu le moteur, mais je pensais naturellement retrouver le même couple que sur les Ducati.

 

Je suis déçu, mais en fait, c'est aussi un atout pour l'Aprilia.

Car en 1ere dans les rond-points ou les bouchons, elle est hyper fluide.

Ca ne cogne pas, et on n'est pas obligé de jouer avec l'embrayage.

 

J'attaque le réseau secondaire et les petites routes, les suspensions font bien leur travaille et les trajectoires sont propre.

 

Gros point négatif : Le confort !

La selle en bois renvois toutes les bossent dans les fesses et le dos, c'est un supplice ! Ok, c'est une sportive déshabillé, mais les ingénieur d'Aprilia aurait pu trouvé mieux !

Il faudra lacher 150€ pour la selle gel (option Aprilia) et c'est pas sur que ça améliore le confort.

 

Autre désagrément concernant la selle : elle glisse !

Donc comme cette machine est une usine à coup de pied au cul, à chaque fois que je vissais la poignée, je partais en arrière.

 

2012-08-29 16-29-44 320

 

Le V4

 

Ce moulin est térrible, il délivre un coup de pied enorme autour de 6000tr. On se retrouve obligé de cramponner le guidon pour pas rester sur place.

Ensuite, ça monte à une vitesse folle. On retrouve tout l'intéret du V4, c'est à dire un couple important avec l'effet coup de pied au derrière associé à une monté en régime proche des 4 cylindres en ligne.

Sur circuit, ce moteur doit être parfait : couple et monté en régime rapide sans l'inertie des twins.

C'est surement là que cette moto doit être exploitable (dans ce cas la, je choisirais plutot la RSV4) car en 3eme, il est tout juste difficile de rouler à moins de  100km/h.

 

La bécane a un tas d'aide électronique, personnellement j'y ai pas trop pris attention.

Mais vu le comporement du moteur, elles sont surement indispensable pour pas se mettre par terre.

 

De série, un shifter est installé sur le V4 (montée des vitesses sans débrayer)

Il faut l'utiliser uniquement lorsque l'on pousse ses rapports à plus de 9 000tr. Car en dessous, cela donne des accoups très très désagréable.

 

Il y a en plus un mode pluie, qui reduit la puissance de 25%

Ajouté à l'anti wheeling et à l'ATC (voir descriptif à la fin) ça permet d'être serein sur le mouillé.

 

Le freinage :

 

Comme les Bolognèse, la Noalienne n'a quasiment pas de frein arrière.

Pour l'avant, je ne sais pas si cela provenait du modele d'essai, mais j'ai eu l'impression de freiner avec mon R6 de 1999. C'est à dire : freinage puissance et dosable mais avec un manque cruel de mordant.

J'avais trouvé le freinage du Tuono V2 puissant et sécurisant, sur le V4 je le trouve pas à la hauteur (...)

 

 

2012-08-29 16-31-17 483

 

Les retro sont pour une fois petits et discret. Et en plus ils sont éfficaces !

 

 

Pour conclure, je dirais que cette Tuono ets un jouet fabuleux.

Par contre, il est clair qu'encore une fois on a une moto in adapté aux réseaux routier. A moins de faire démonter la 4,5 et 6ème vitesse.

 

 

 

L’APRC comment ça marche ?

L’APRC (Aprilia Performance Riding Control) est en fait la réunion de quatre systèmes différents.

 

Le shifter (Aprilia quick Shift),

l’anti-wheeling (Aprilia Wheelie Control),

l’assistance aux départs (Aprilia Launch Control)

le contrôle de traction ATC (Aprilia Traction Control).


Contrairement à d’autres systèmes qui coupent d’abord l’allumage, puis l’arrivée d’essence, c’est l’accélérateur qui suffit à supprimer un patinage de la roue dans 80 % des cas.

Grâce au ride by wire dépourvu de câble de gaz, il n’y a plus de lien direct entre la poignée de gaz et les papillons.


Du coup lorsque le pilote accélère à fond, le système analyse différents paramètres (mode de pilotage sélectionné, angle de la moto, patinage de la roue arrière) et décide de fermer les papillons malgré la poignée de gaz vissée à fond. Et si cela ne suffit pas alors il y a des coupures à l’allumage.À aucun moment la moto coupe son arrivée d’essence.


Ces paramètres sont évidemment différents en fonction du mode sélectionné. Avec l’ATC en mode 8 la moto n’autorise d’accélérer à fond quasiment droite alors qu’en mode 2 la moto tracte avec encore beaucoup d’angle. Pour changer, il suffit d’appuyer sur les touches « + » et « - ».


A l’aide du démarreur, on peut également modifier l’arrivée de la puissance du moteur, ce qui signifie que l’ATC sera encore différent en mode Track, Sport ou Road.

 

C’est tout le paradoxe de l’APRC. Il est très complexe sur le papier et très facile à utiliser.

Published by olila - dans Essais moto
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 18:51

Une fois n'est pas coutume, voici une chouette video (pompée sur le blog de la WT)

 

 


 

Good non ?

Published by olila - dans My life
commenter cet article
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 22:14

Encore une bricole digne du système-O (comprendra qui veut)

 

Lors d'un trajet autoroutier avec ma sportive sur la remorque j'ai perdu ma selle, enfin, plutot ma mouse de selle.

 

L'ancien proprio m'avait filé un truc de ce genre : link

La coupe n'était pas térrible mais c'était toujours mieux que de rouler les fesses sur le poly...

 

J'aurais pu évidement reprendre le même produit, mais comme il s'est déjà envolé une première fois, j'ai planché sur une autre solution.

 

Le coût revient à peu près au même, sauf que dans mon cas y'a le plaisir en plus du Home-made 

 

Il faut donc :

  • Un tapis de gym 3 € (origine décathlon rayon gym pas rayon camping car ils sont plus cher)
  • Une paire de ciseau
  • Un journal
  • un marqueur
  • Un demi tube de colle néoprene 3€ Chez Carouf
  • Le petit plus : de la bande velcro

Donc voilà la selle avant :

 

DSCF0151

 

Le tapis de sol, il y a de quoi faire au moins 3 ou 4 selle !!!!

DSCF0147

 

On prend une feuille de journal pour tracer grossièrement un patron

 

DSCF0148

 

A vous d'ajuster en fonction de votre moto.

Ensuite, vous decouper plusieurs fois la forme dans la mousse du tapis. Mois j'ai pris 3 épaisseurs (environ 1.5cm au final)

 

DSCF0150

DSCF0149

 

Ensuite, il faut mettre de la colle néoprene sur chaque face afin de faire un sandwich !!

Comme la mousse était roulée, une fois collé, je l'ai laissé 2j sous une planche avec un poid par dessus.

 

DSCF01

 

DSCF015

 

Avec un cutter à grand lame, j'ai égalisé le contour et taillé le bord en bizeau.

 

DSCF0153

 

Mise en place du velcro sur le poly (il est autocollant sur un coté)

 

DSCF0154

 

Même chose coté mousse.

Dans un premier temps , je n'ai pas mis de colle. Si je vois que l'adhésif ne tient pas bien j'en ajouterais.

 

DSCF0155

 

Et voilà le résultat !!

 

 

Le confort est tout à fait acceptable, et je la dé-scratch pendant les phases de transport. !

Published by olila - dans Mécanique
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 21:11

Après avoir gouté à la moto sur circuit (mode découverte) avec ma moto de route, je décide d'investir dans une moto dédiée à ce loisir !

 

J'ai retourné le problème dans tout les sens, et le constat est que le budget alloué à ce nouveau loisir est assez réduit.

Je me suis donc dirigé vers LA moto idéal pour apprendre !!

Le 500 CB de chez Honda !

 

Voici donc ma réflexion sur le sujet et les actions qui en découlèrent.

 

Après avoir regardé les 500 ex-CB-cup déjà préparé pour la piste (~2000€), je choisi de le faire moi même.

 

PC26 => Premier modèle fabriqué au Japon, reconnaisable à son frein arrière à tambour

PC32 => Made in Italie, avec frein à disque à l'arrière

 

Il semblerait que les Japonaises étaient légèrement plus puissantes que les Ritales (...)

 

Je trouve donc à 2 pas de chez moi un PC32 de 1997, avec 32 000km

 

DSC00215

 

Pour 1 100€ il y a un peu de boulot !!

 

- Joint spy de fourche HS

- Collecteur à nettoyer (il sac plastique à cuit dessus)

- Guidon tordu

- Cocotte d'embrayage cassé (la patte de fixation du retroviseur)

- Réservoir légèrement enfoncé (chute à l'arrère, le guidon à tapé le bidon)

- Coque arrière rapé felé

- Kit chaine à nettoyer (peut etre à changer)

- MC de frain Av qui fuit

- Selle bien usé (le skai est presque déchiré)

 

La liste parait longue, mais pour le destin qui l'attend, ça devrait pas trop me gener 

 

Bon, un fois dans le garage, on attaque les bricoles !!

Le CB est de conception basique, moteur ultra costaud et partie cycle saine (pour un 500)

 

Phase 1 : Le train avant

 

DSC00146

 

- Vidange de la fourche / remplacement des spy / huile neuves 15W + 8mm de cale (à l'aide de rondèles sous les bouchons de tube)

 

Je suis parti sur 8mm, et j'ai jamais rechangé, l'amortissement avant et arrière sont équilibrés.

Nota : il n'y a aucun reglage sur la fourche et seul la contraintes des amortos arrières est possible.

 

Le freinage est pas mauvais, mais une durite aviation est indispensable pour que cela reste le cas pendant les série de 20min. Les plaquettes Brembo d'origine sont parfaites, bon feeling et longévité accru.

 

2) Garde au sol et amorto arrière 

 

Il faut remonté les repose pied, ils sont trop bas et frotteront des le première virage.

J'adopte encore la méthode "Home-made"

Je les ai positionner au niveau de l'axe de bras oscillant. Vous pouvez prévoir plusieurs trou et faire des ajustements en fonction de votre pilotage.

 

Un plaque d'alu (épaisseur 10mm) scie + scie sauteuse + perceuse :

 

DSC00339

 

DSC00341

 

Coté gauche, c'est simple.

J'ai chopé des reposes pied de 50cc à boite sur leboncoin pour un poignée d'€

 

DSC00395

 

Par contre, coté droit, il faut instalé la pédale de frein et le maitre cylindre arrière.

Pour que le MC ne touche pas le bras Oscillant, j'ai fait 2 entretoise en Alu (ep 10mm) pour decallé la platin vers l'extérieur.

Pour l'axe de pédale de frein, j'ai utilisé un petit bout de tuyau en cuivre de plombier (du 15/21)

 

600P1130966

 

On voit le bout de cuivre, qui permet de faire un axe "presque" au bon diamètre. L'astuce n'est pas de moi, mais d'un gars du forum 500 CB !!

 

Le point galère, c'est de remplacer les vis d'origine qui étaient trop courtent. C'est du M10, mais avec un pas de filetage en 100 (au lieu de 125 en standard)

Merci à mon garagiste de m'avoir laissé fouiller dans une énorme caisse de vis !! Et j'ai trouvé mon bonheur :D

 

Pour la suspension arrière, je trouve sur le net une paire d'amorto de zéphyr. Ils sont un peu plus long et permettent d'incliner la moto sur l'avant (pour plus de vivacité) sans entamé la position des tubes de fourche dans les Té.

 

Amorto zéphyr 90€

 

Il faut couper/ponver un peu la coque d'origine pour que les bonbonnes passent (2 coups de dremel, ça se voit pas une fois monté)

Les silent-bloc sont aussi à reprendre sur les amortos de CB.

 

Un peu plus tard, je monterais des amorto d'origine rallongé, le résultat est aussi bon.

 

nathan 041

 

nathan 042

 

 

Pour la garde au sol, il est bon de remplacer le pot d'échappement.

1) il est lourd

2) il est bas et frottera rapidement, vu que les cales pieds sont maintenant réhaussés

 

J'ai trouvé une cartouche léovinci oval avec un raccord permettant de remonter ce dernier.

 

DSC00492

 

 

Vous pouvez aussi adatper un silencieux d'origine de 600 bandit, il faudra faire une patte de fixation mais il sera bien réhaussé. (en plus ça coute pas cher en occasion)

 

95496607

 

Vient se poser maintenant la question des pneumatiques ??

 

D'origine le CB est en 110 à l'avant et 130 à l'arrière, trouver des pneus tendres de ces dimensions est un peu compliqué.

Du fait de la 500-cup (serie National du promosport) certain manufacturier ont développé des gommes pour les "petites" cylindrées. Et on trouve du 110/150

 

Pour ma par j'ai essayé 2 marques

 

Michelin Pilote Race en 110 / 150

Dunlop D209 GP en 110 / 150

 

On peut aussi trouvé des bridgestones, mais je connais pas le modele.

 

Le gros avantage du 500CB en mode piste, c'est qu'il ne consomme rien !!

- Votre plein d'essence fait largement 5 series de 20min.

- Le train de pneu, semble lui aussi inusable (plus de 15 journée pour ma part)

- Et la paire de plaquette de frein aussi

 

Avec tout ça votre moto est prête pour aller s'amuser sur circuit.

La facilité d'utilisation comblera le manque de chevaux.

 

 

(EN COURS)

 

Bientôt la suite ;)

Published by olila - dans My life
commenter cet article
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 07:12

 

 
 

 

Le 19 janvier dernier, alors que ma chérie avait planifier un petit resto pour fêter mon anniversaire, un cadeau original m'attendait : une journée d'initiation au speed riding

 

Wahou ! génial ! Euh, c'est quoi le speed riding ?

 

Avec ses explications, j'ai cru qu'il s'agissait de Kite-ski (comme le kite surf, mais sur la neige) Mais en fait c'est pas dutout cela. Le Speed ce rapproche plus du parapente. (d'ailleur c'est affilié à la FFVL - Fédé Française de Vol Libre.

 

On a une petite voile de parapente (voile caissonnée en toile de 10 à 14m²)  on la gonfle au dessus de notre tête et on dévalle les pentes eneigeux à fond la caisse.

Speed

Lien Wiki => link

 

Revenons à mon expérience

 

Le premier contact s'est fait par téléphone, je discute avec le moniteur (Loulou), et on programme la journée au lundi prochain. Comme ça si la météo est pas favorable, Nous aurons toute la semaine pour s'organiser.

Nous avons réservé 1 semaine à Valmeinier 1800, la station est au pied des pistes et le domaine Valmenier / Valloir offre 150km de piste (on en a pour notre argent)

 

Je rappel Loulou le dimanche soir, mais la météo pour le lendemain n'est pas térrible. Pour les débutants, il faut de préférence qu'il n'y ait pas de vent.

 

Finalement, on cale ça au mercredi.

 

9h00, le Rdv est dans le village.

Nous serons 3 éleves dont 1 qui maitrise déjà vu qu'il a même sont propre matériel.

 

Breefing avec Loulou pendant une bonne heure, il nous explique les origine du sport, l'affiliation à la fédé de parapente, nous présente aussi les différents niveaux d'apprentissage, nous parle du spot et du matériel.

On pose des questions, je suis de plus en plsu stressé, je sais pas du tout à quoi m'attendre.

Je vous rassure, il fait -20°C dehors, le breefing au café bien au chaud est hyper appréciable. Faire ça debout, dans le froid sur la pente de décollage (...) je vous laisse choisir !

 

En cas de problème, votre assurance vous demandera un certif médical attestant votre capacité à pratiquer le speed-riding (penser-y avant de partir)

 

On passe cherche le matériel :

Un harnais => appelé Scellette

 

sellette-speed

 

 

La voile => dans son grand sac de contension, on peut pesser qu'on se balade avec sa couette ou un enorme oreillé

 

gin-gliders-sac-rapide-tp 8957356850292083484b

 

materiel-speed-riding

 

 

Un casque

Une radio avec oreillette.

Et bien sur ses ski !!!(pas besoin de vos batons)

 

Pour monter sur Grand plateau (zone pour les débutant) on a pas mal de ski et de remonter à prendre.

A permet de se familiarisé avec la voile dans le télésiège....

 

Voici le domaine et les zone de Speed riding

 

plan-parapente-speed-riding-2010-copie

 

Lien vers l'image en grand format : link

 

Loulou, nous fait une première démo. Depuis le bord de piste en travers dans la poudreuse avant d'aller chercher le dernier tire-fesse.

Il faut synchronis

er ses mouvement pour freiner aussitot la voile lorsqu'elle se gonfle. Ensuite : tu do-ses !!

 

Sur Grand plateau, Loulou n'est pas tres confiant sur la météo. On a beau avoir un beau soleil, il y a un leger vent arrière qui va nous embeter.

 

Maintenant on passe aux choses sérieuse : dépliage et pliage de voile !

Le tout avec les bottes de ski, la poudreuse et les gants

On s'excerce sans les ski, mais une fois en bas des la piste il seront en plus la pour nous embeter.

Le plus gros danger pour les fils et la voile c'est les skis !! La carre coupante comme un razoir peut faire de gros dégats.

 

C'est pas difficile du tout, faut juste prendre sont temp pour pas entrotiller les suspentes (bien penser à raccorcher les freins.

 

A savoir, qu'il est impossible de faire des noeuds, si ça s'emelle, c'est juste que ça coince à un endroit (garder son calme)

 

Loulou me prépare la voile, pendant que je me concentre.

On est au bord d'un petit pente assez raide, car pour gonfler la voile rapidement, il faut prendre rapidement de la vitesse. Facile à dire, moins facile à faire, naturellement on a plus envie d'attaque la pente de travers que de face :D

 

Loulou me donne le TOP dans la radio.

Aller GO, je me lance !

 

Je sens la voile monter derrière moi, je la stabilise en tirant légèrement sur les freins.

(Elle risquerait de me doubler et de se retouver devant moi. )

 

Elle reste au dessus, c'est parafait. Je calcul rien et laisse filer mes ski tout droit. Loulou me dit de tourner, tourne, TOURNE mais TOURNE !!!!

 

Mon cerveau vient d'entendre "OURNE" trop tard ! J'ai perdu de la vitesse et la voile s'est reposé derrière moi SNIF

Je me retourne, lève le pousse !! Loulou est content, le décollage de la voile s'est bien passé.

Je regarde mes traces : j'ai fait 25m (la piste doit en faire 800)

Pour une première c'est pas si mal.

Je plie ma voile, pendant que le 2nd élève part. Il aura moins de chance, l'une des suspente s'est prise dans son casque, il ne fera que 10m.

 

031-300x225

(Décolage depuis le spot de Grand-plateau - Photo issue du site de Loulou)

 

Comme on le voit sur la photo, les bras doivent être bien sur le coté (en W) avec les baumes vers le haut.

Pendant tout el ride, il faut garder les bras comme ça, en tirant légèrement sur les freins (suspentes de freinage) on fait tourner la voile.

 

La technique est de partir dans la pente et de faire des petits virages. Il faut garder de la vitesse, et toujours être devant la voile (par rapport à la pente)

 

On remballe, direction le tire-fesse, et on s'attend tous en haut.

 

Parti le premier, j'attends et regarde les baptèmes d'ULM tourner dans la vallée ensoleillé !

Gérard, Luc et Loulou arrivent.

 

1er debreefing :

 

Le vent s'est levé, et i

l pousse notre voile dans la pente. Il faut prendre encore plus de vitesse.

Effectivement, j'ai pas du tout ressenti la voile me "porter/freiner"

Au lieu de resté, galerer toute la journée, Loulou décider de plier et rentrer !! Grosse déception !!

 

Luc, qui a son matériel (et qui maitrise déjà les bases) reste sur le spot. Pour nous la journée est fni

 

 Bilan :

 

La matériel est impressionnant, mais c'est vraiment pas compliquer à utiliser.

Mon niveau de ski (quasi nulle en hors piste) m'ont un peu pénalisé. Difficile de se concentrer sur : ses ski / la trajectoire / la voile

Si la journée avait été complète, je pense que j'aurai progressé.

Niveau sensation : frustration d'avoir fait qu'une seule descente (merci le vent d'Est !!!! ) mais ce n'ait qu eparti remise. Car il est clair que lors de notre prochain séjour en montagne, je reprends une journée d'initiation !

Niveau encadrement : rien à dire, moniteur compétent et super sympa. (

 

D'ailleurs aller voir son site (lien en bas de page) pour voir video, photo et tarifs

 

Video d'une journée initiation :

 

 

 

Et ça c'est quand vous aurez des heures et des heures de Speed rinding dans la voile

 

 


 

 

 

HALLUCINANT non ?

 

 

 ENVERGURE l'ecole de Loulou (Laurent GARNIER) => link http://www.parapente-speedriding.fr/

 

Je vous le conseil grandement, dispo et sympa comme le sont les hommes qui vivent à font leur passion et veulent la partager !

Published by olila - dans My life
commenter cet article